01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

30ème journée Internationale des personnes âgées

Nous célébrons cette année la 30ème édition de la Journée Internationale des Personnes âgées. A cette occasion, Santé Publique France a mis en place le site Pour bien Vieillir, dont l’objectif est d’accompagner tous les Français dès 40 ans dans un mode de vie favorisant le maintien de leur autonomie physique et mentale. Vous y retrouverez des conseils riches et nombreux qui vous aideront à préserver une vie saine et équilibrée. Se donner les moyens de vieillir en bonne santé c’est donc avant tout adopter une série de bonnes pratiques au quotidien, et en particulier : bouger, manger sainement et enrichir ses interactions sociales.


Activité physique régulière : rien ne sert de courir !

Vous pouvez marcher, danser, ou jardiner…  L’essentiel est de mettre votre corps en mouvement, au moins trente minute par jour pour les exercices d’endurance. Vous pouvez compléter votre pratique physique par des exercices de renforcement musculaire ou de souplesse deux à trois fois par semaine, ce qui vous permettra de conserver une masse musculaire suffisante à assurer vos activités quotidienne tout au long de votre vie. L’avancée en âge s’associe à une perte de masse musculaire, perte qu’il est possible de ralentir grâce à ces efforts réguliers.

Malgré des effets bénéfiques démontrés, près d’une personne sur deux de plus de 60 ans ne pratique aucune activité physique en France. 

Il est important d’adapter ses efforts à ses capacités physiques. Un programme d’activités sur mesure peut vous être proposé - parlez-en à votre médecin traitant.

Maintenir un programme d’activités physiques adapté vous permettra ainsi de conserver un tonus musculaire et une amplitude de mouvements compatibles avec vos besoins quotidiens.

 Une alimentation saine et équilibrée

Trop de sel, pas assez de fibres, et beaucoup de produits transformés - c’est ce que l’on retrouve dans l’assiette des Français selon une enquête publiée par l’Anses en 2017 d’après une étude qui a duré 6 ans. Augmenter sa consommation de légumes secs peut compenser le manque de fibres, et de façon générale manger des plats “faits maison” permet de contourner les excès de sel que l’on trouve dans les aliments transformés.

Manger mieux, c’est avant tout adopter des habitudes culinaires bénéfiques au bon fonctionnement de notre organisme, et limitant sur la durée les risques cardiovasculaires liés à une mauvaise alimentation. Les besoins nutritionnels variant avec l’âge, l’alimentation des seniors doit être adaptée à l’évolution de leur métabolisme. Si vous souhaitez prendre en main votre alimentation et adapter le contenu de votre assiette à vos besoins, n’hésitez donc pas à demander conseil à votre médecin ou à un nutritionniste. 

Une vie sociale aussi riche que possible

Bien vieillir implique également de bénéficier d’un état de bien-être mental et psychologique. Nous l’avons vu lors du confinement imposé par la crise de la COVID19 : certaines personnes âgées ont subi une souffrance psychologique importante liée à cet isolement forcé. Le lien social, l’échange et le partage d’émotions sont des éléments fondateurs d’un équilibre mental et d’un esprit apaisé.

Sans se mettre en situation de risque sanitaire, il est important de conserver des échanges réguliers avec son entourage : voir ou appeler ses proches aussi souvent que possible permet à la fois de préserver vos relations et d’améliorer votre humeur.

En cas de détresse ou de solitude, composez le : 0800 130 000. Vous serez écouté par des personnes qualifiées qui tenteront de vous apaiser.

La stimulation sociale et intellectuelle peut être également trouvée d’autres façons : assister à une exposition, lire un bon livre ou participer à la vie associative de votre quartier peut vous procurer un sentiment de vie intense, parfois surprenant. Découvrir une chanson, se découvrir artiste, trouver en soi un désir de chanter, de construire ou de rire - tout ce qui ajoute de la vie à vos jours est également susceptible d’ajouter des jours à votre vie !

Vieillir en bonne santé pour éviter la dépendance

Une personne est dépendante lorsqu’elle a besoin d’une aide externe pour accomplir certaines tâches de la vie quotidienne : s’habiller, se laver, se lever, marcher… Mais cet état de dépendance peut être simplement dû à un habitat inadapté à ses contraintes physiques, ou à un manque d’équipement pour accompagner les déplacements. Le simple fait de se lever de son lit peut par exemple constituer un effort considérable ou nécessiter l’intervention d’une aide externe. Ce geste quotidien peut alors générer de l’anxiété et un sentiment de dépendance, voire de culpabilité.

Un logement bien équipé peut réduire les besoins d’interventions extérieures et participer ainsi à votre autonomie.

La plateforme Altivie vous propose une gamme d’aides techniques et de matériels pour équiper votre logement et vous aider à bien vivre à domicile . 




Besoin d'aide ?

Cliquez ici