01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

L'utilisation des lits médicalisés est-elle soumise à des normes ?

Les lits médicalisés sont présents dans tous les hôpitaux pour faciliter le quotidien des soignants et des patients. Dans certains cas et lorsque les pathologies sont durables, on essaie de privilégier le maintien à domicile du malade. Ainsi, il bénéficie d'une meilleure qualité de vie et un sentiment de bien-être supérieur en étant chez lui.

Les lits médicalisés sont donc disponibles à la location ou à l'achat pour équiper le domicile. Ils se doivent d'assurer la sécurité du patient alité. Des normes pour les lits médicalisés régulent-elles la présence de ces lits médicalisés chez les patients ? Comment s'assurer que le lit électrique installé dans une habitation est sans danger pour son occupant ? Altivie tente de vous guider et vous explique toutes les normes liées aux lits médicalisés destinées à assurer votre sécurité.

Existe-t-il des normes liées à l'utilisation et la commercialisation des lits médicaux ?

De plus en plus de malades choisissent de rester à domicile pendant leur période de convalescence. Il est donc indispensable de s'équiper en lit médicalisé afin de gagner en confort mais également de faciliter les tâches du personnel soignant et des aidants qui interviennent à la maison. Les seniors sont également concernés par ces installations. Face au développement de ces équipements médicaux, différentes normes ont vu le jour à la fin des années 1990's pour encadrer la commercialisation des lits médicaux. Ainsi, la sécurité de tous les utilisateurs est assurée. En achetant votre lit médical chez un professionnel, vous obtenez la garantie d'acquérir un lit répondant aux normes en vigueur. Les normes NF EN 60601-2-38/1/1-2 ont notamment été modifiées au cours du temps pour répondre aux exigences du monde médical et assurer la sûreté pour l'occupant du lit.

Comment la composition d'un lit médical est-elle cadrée ?

Un lit médicalisé doit être formé de plusieurs éléments afin de garantir le confort du patient alité. La structure, composée de panneaux, se doit d'être solide pour supporter le poids de la personne allongée. Elle est surmontée d'un sommier électrique (ou de deux sommiers électriques en fonction de la taille du lit et des plans de couchage nécessaires). Le sommier sera équipé d'un matelas adapté. Lorsque la durée d’alitement est longue, nous préconisons le choix d’un matelas anti-escarres. En effet, ce type de matelas est parfaitement adapté à cette situation et évite ainsi la formation de plaies. Le patient pourra vivre sa période d’alitement dans de bonnes conditions. 

Trois fonctions existent sur tous les lits médicalisés : le relève-jambes, le relève-buste et la hauteur variable. Chacune d'entre elles permet au patient de gagner en autonomie et aux aidants de régler la hauteur du lit en fonction des soins à effectuer sur le malade. Deux des fonctions (hauteur variable et relève-buste) doivent obligatoirement être électriques, gérées par une télécommande. Le relève-jambes peut être manuel. Le lit est également muni d'un support sur roues et de différents systèmes de fixations pour des accessoires, notamment : une pompe à perfusion, une potence, un porte-urinal, une table, etc.

Quelles sont les exigences liées aux barrières de lits ?

La norme NF EN 60601-2-52 oblige la conformité des barrières de lits depuis mi 2018. La prescription médicale doit indiquer la nécessité ou non d'acquérir des barrières pour son lit médical. Installer des barrières sans prescription médicale peut entraîner une agitation chez la personne concernée, voire un risque de chutes plus dangereux si le malade passe par-dessus la barrière. Au contraire, la barrière viendra sécuriser un patient qui en a réellement l'utilité. Elle est notamment recommandée pour les personnes confuses. Les barrières rétractables sont les plus performantes pour empêcher l'occupant du lit de tomber pendant son sommeil ou pendant un déplacement tout en évitant qu'il se sente enfermé au cours de la journée.

Quelles normes existent concernant l'inclinaison du lit médical ?

Le relève-buste permet au patient de se redresser dans son lit selon un angle compris entre 0° et 70°. Cela lui apporte un confort supplémentaire dans son quotidien et il peut ainsi manger, lire ou regarder la télévision correctement. La différence entre les lits d'hôpitaux et les lits médicaux à domicile réside dans le degré d'inclinaison. Les normes en vigueur rendent impossibles les fonctions proclive et déclive sur les lits de maintien à domicile. Les deux fonctions sont obligatoirement désactivées par un moyen auquel seul un professionnel a accès. Elles sont utilisées uniquement à l'hôpital dans le cadre de soins très précis.

Les lits médicaux spécifiques ont-ils des obligations ?

Les normes citées en introduction régulent également les conditions de mise en circulation des lits médicaux spécialisés. C'est le cas des lits pour les personnes en surpoids et des lits médicalisés pour enfants. La réglementation indique que les lits pour les personnes en surpoids doivent pouvoir supporter une charge minimale de 200 kg. En cas d'ajout de barrières, elles résistent obligatoirement à la pression d'une personne de plus de 135 kg. Les lits médicalisés pour enfants sont quant à eux obligatoirement équipés de barrières allant de la tête aux pieds de l'occupant.

Découvrez nos différents modèles de lits médicalisés : 

Pour davantage de précisions ou pour obtenir plus d'informations sur les modèles de lits médicalisés et comment choisir celui qui sera le mieux adapté, n'hésitez pas à contacter les professionnels Altivie. En tant que spécialistes du maintien à domicile, nous sommes en mesure de vous apporter tous les conseils nécessaires sur votre lit médical. Faites appel à nos services dès maintenant !

Vous serez également intéressés par les articles suivants : 



Besoin d'aide ?

Cliquez ici