01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Qui a le droit à une aide à domicile ?

Il existe plusieurs cas de figure justifiant le recours à une aide à domicile au quotidien. Le cas le plus fréquent est celui des personnes âgées en perte d’autonomie. Mais c’est aussi nécessaire parfois pour les personnes porteuses de handicap et qui sont gênées dans l’exécution des gestes quotidiens. Enfin, on peut demander l’intervention d’une auxiliaire de vie lorsque l’on se remet d’un accident ou d’une opération lourde. On calibre leur intervention en fonction des besoins, l’objectif étant de favoriser le maintien à domicile.

Quels sont les profils des personnes ayant besoin d’une aide à domicile ?

Bénéficier d’une aide pour prendre en charge les tâches quotidiennes va permettre de soulager la personne concernée. Elle pourra alors se concentrer sur sa santé.

Voici les contextes les plus fréquents :

-Les personnes âgées

Arrivé à un certain âge, chacun va constater que certains gestes du quotidien deviennent plus difficiles. C’est vrai lorsqu’une maladie vient compliquer les choses, mais pas exclusivement dans ces cas-là. Pour garantir un maintien à domicile aussi longtemps que possible, il faut retarder au maximum la perte d’autonomie. Obtenir de l’aide pour éviter les risques de chutes peut donc agir en prévention sur l’autonomie des personnes âgées. Cela va de l'aide-ménagère à l’auxiliaire de vie qui passera plusieurs heures chaque jour avec la personne concernée.

-Les personnes porteuses de handicap

Quelqu’un qui se déplace en fauteuil roulant, ou dont le handicap est sensoriel, peut avoir besoin d’une aide extérieure pour faire le ménage, préparer ses repas, aller faire des courses … Il ne s’agit pas d’une aide médicale. Les infirmières sont les seules à pouvoir effectuer les soins. Comme pour les personnes âgées, il est évident que les personnes handicapées seront en meilleure forme si elles peuvent rester à domicile. Pour autant, les proches ne sont pas toujours disponibles pour les accompagner au quotidien. Les prestations d’une aide à domicile, définies de manière personnalisée, seront donc très utiles. D’ailleurs, Altivie vous propose toute une gamme de prestations à domicile pour faciliter le quotidien des personnes touchées. 

-Les personnes en rémission

Après un accident ou une opération lourde, ou pendant une longue maladie, on peut temporairement se trouver dans un état qui nécessite d’avoir recours à une aide à domicile. Aide-ménagère ou vraie compagnie, le périmètre d’intervention est défini par les conditions dans lesquelles se trouve chaque bénéficiaire. On peut demander une prise en charge de ces prestations en fonction de sa situation particulière, qui sera probablement calculée en fonction de ses ressources.

Pour chaque type de situation, il existe des aides. Chacun peut faire une demande auprès de son département pour recevoir l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), mais on peut aussi se tourner vers sa caisse de retraite ou vers sa mairie pour recevoir d’autres aides. Dans tous les cas, on regardera vos ressources, votre niveau d’autonomie et de fragilité.

Comment l’aide à domicile peut remplacer les proches au quotidien ?

Le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes en situation de perte d’autonomie d’une manière générale, passe donc par l’intervention de personnes extérieures. Ces aides vont prendre en charge des tâches quotidiennes récurrentes.

Les prestations proposées par les entreprises spécialisées dans le service à la personne sont assez larges :

  • Ménage : entretien de la maison, linge, repassage … cela demande en effet une forme physique que certains n’ont plus et qu’une aide-ménagère pourra faire plus efficacement.
  • Repas : on peut lui demander de cuisiner, ou de servir les repas que l’on se fait livrer par une entreprise spécialisée.
  • Courses : elle peut aller faire les courses à la place de la personne, ou au contraire l’accompagner pour l’aider à continuer de le faire.
  • Hygiène : l’aide à domicile peut faire la toilette, s’occuper du lit en changeant les draps.
  • Démarches administratives : souvent les personnes âgées se perdent dans les démarches administratives. Déléguer cela à une auxiliaire de vie, c’est gagner en sérénité.

L’aide à domicile n’est pas une assistante sociale, mais son rôle va souvent au-delà de ces tâches. Elle assure une présence, un début de vie sociale avec la personne qu’elle voit régulièrement. On peut donc lui demander de consacrer du temps à des activités de loisirs : lecture, jeux, etc. Sa compagnie doit permettre au bénéficiaire de garder un lien social avec l’extérieur. La santé psychique est aussi importante que la santé physique pour réussir à bien vivre la perte d’autonomie.

C'est donc toujours un accompagnement personnalisé, qui doit convenir au bénéficiaire et tenir compte de son état de santé. Cette aide précieuse peut être financée par des prestations sociales telles que l’APA, qui sont accordées en fonction des besoins et sous conditions de ressources. Demandez conseil pour savoir à quoi vous avez droit et quels sont les plafonds.



Besoin d'aide ?

Cliquez ici