01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Comment gérer le retour à domicile après une hospitalisation ?

Après une hospitalisation, on peut se trouver dans une situation de perte d’autonomie temporaire : difficultés à se lever, à accomplir des gestes de la vie quotidienne. Reprendre sa vie en main une fois rentré à la maison peut se révéler compliqué. Pour favoriser un retour à domicile réussi, il peut être nécessaire d’aménager son logement et/ou de faire appel à une aide à domicile pour une période déterminée. Des prises en charge existent pour vous aider à financer cela.

Quels aménagements de son domicile peut-on prévoir après une hospitalisation ?

Toutes les hospitalisations ne sont pas identiques. Dans certains cas, après une intervention lourde, et si vous avez passé plusieurs semaines à l’hôpital, le retour à la maison peut s’avérer être compliqué. Vous aurez peut-être besoin d’aide pour vous lever, pour vous déplacer ou pour manger. Cette perte d’autonomie passagère ne doit pas être un frein à votre retour à domicile.

Dans le cas des retraités âgés, qui sont plus souvent hospitalisés, la sortie d’hôpital peut les fragiliser. Mal gérée, elle peut déclencher une perte d’autonomie durable. Pour l’éviter, vous avez tout intérêt à anticiper ce retour à domicile pour qu’il se fasse dans de bonnes conditions.

En prévision de la sortie d’hôpital, vous pouvez donc aménager votre domicile, en louant du matériel médical adapté. Vous le choisirez en fonction de vos besoins précis et de vos ressources. 

Selon vos besoins d’accompagnement, l’aménagement du domicile va parfois nécessiter des interventions un peu plus poussées. Si vous devez vous déplacer en fauteuil roulant, sur une durée courte ou de manière prolongée, une rampe d’accès sera peut-être nécessaire. Elle vous permettra de franchir les quelques marches qui mènent au palier de votre domicile en toute sécurité.

Pour vous aider à vous déplacer, il vous faudra sûrement louer un fauteuil roulant ou un déambulateur. Il faudra alors que vous fassiez le point sur vos portes et vos pièces de vie. La largeur des portes, surtout dans des bâtiments ou des maisons anciennes, n’est pas toujours suffisante pour laisser passer un fauteuil. De même, il faut que votre salle de bain et vos WC soient suffisamment grands pour laisser la possibilité d’effectuer une rotation en fauteuil.

Autre matériel dont la location peut être prise en charge, le lit médicalisé. Comme à l’hôpital, il est électrique et peut varier de hauteur. Il permet d’adopter une position personnalisée : buste relevé, jambes pliées, position assise ou couchée, … Il s’adapte à la personne, à son état de santé et au moment de la journée. Idéal aussi pour les soins si vous continuez d’être suivi par une infirmière libérale.

Quelles aides pour favoriser le retour à domicile après une hospitalisation ?

En complément du matériel médical dont vous pouvez vous équiper, le retour à domicile peut aussi être facilité par une aide extérieure.

Les personnes âgées qui ont été hospitalisées peuvent bénéficier d’une aide afin de favoriser leur retour à domicile. En plus des aidants (enfants, amis proches, …), elles pourront bénéficier d’une auxiliaire de vie à leur domicile. Cette dernière viendra quotidiennement au domicile de la personne afin de l’aider à organiser sa vie par exemple.

On peut notamment demander à une aide à domicile de s’occuper de l’entretien de la maison. Elle prend en charge le ménage, la lessive, le repassage.

Elle peut également s’occuper des repas : faire les courses, cuisiner, servir des menus équilibrés qui aideront à retrouver une bonne santé. Pendant l’hospitalisation, les repas sont un vrai sujet. Pour sa santé, il est important de retrouver l’appétit dès la sortie et c’est plus facile si l’on reçoit une aide pour cuisiner.

L’auxiliaire de vie peut offrir un soutien moral en tenant compagnie à la personne concernée, en lui permettant de se balader, de se divertir. Elle peut s’occuper des démarches administratives qui peuvent être une source de stress lorsque l’on se sent fragilisé.

Enfin, l’aide à domicile pourra s’occuper de l’hygiène du patient et notamment de la toilette. Elle ne s’occupera pas des soins étant donné qu’ils sont du ressort de l’infirmière. Cependant, elle sera d’un grand secours pour la douche, pour changer les draps, et dans certains cas pour se déplacer jusqu’aux WC.

Les conditions du retour à domicile sont donc à définir en fonction des besoins de la personne. Après une hospitalisation, se sentir fragilisé est légitime et il ne faut pas hésiter à chercher de l’aide à la fois matérielle et humaine. Cette aide peut être limitée dans le temps. N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour vous aider dans vos démarches. Ils vous guideront dans le choix du matériel médical adapté, mais pourront aussi vous conseiller dans l’aménagement de votre domicile ou dans le choix d’une aide à domicile à la suite d’une hospitalisation.



Besoin d'aide ?

Cliquez ici