01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Quelle activité faire avec une personne atteinte d’Alzheimer ?

Quelles occupations pour une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ?

Les seniors souffrant de la maladie d'Alzheimer, tout comme les autres personnes âgées ont besoin d'activités tant cérébrales que physiques. Ces occupations vont favoriser :

  • Le lien social,
  • Le ralentissement de la maladie,
  • L’estime de soi (en les valorisant),

Elle vont également

  • Fournir des repères,
  • Éviter les troubles de comportements liés à l'agitation ou à l'anxiété.

Toutefois, il faut privilégier des activités courtes mais régulières pour ne pas fatiguer le patient ou le mettre en situation de stress.

Des activités cérébrales : mais lesquelles ?

Le but de ces activités est de stimuler les capacités cognitives de la personne atteinte de la maladie d'Alzheimer. On va donc préférer les activités faisant travailler sa mémoire ou sa parole.

  • Écrire ses mémoires : vous pouvez être son écrivain public et retranscrire ses souvenirs au fur et à mesure qu'elle vous les raconte.
  • Trier ses photos : devant certaines images, elle prendra plaisir à reconnaître tel ou tel membre de sa famille ou un ami, et raconter des anecdotes qui y sont liées.
  • Jouer à des jeux de mémoire : mots fléchés, memory, échecs, Scrabble, etc. Bien entendu, ces jeux sont à adapter selon les stades de la maladie
  • L’emmener dans des lieux où la personne malade se rendait autrefois, ou demander à ses amis ou proches de lui rendre visite.
  • Le dessin, le coloriage, la peinture, la couture, etc. sont des activités qui, une fois réalisées, permettent à la personne de retrouver l'estime de soi. Là encore, l'activité est à adapter selon l'avancée de la maladie.

La mise en œuvre de ces activités peut d'ailleurs être associée à une routine. Pour rappel, segmenter le temps et continuer à créer et entretenir des habitudes ont des vertus rassurantes et déstressantes. Par exemple, vous pouvez décider de vous installer confortablement au salon pour trier les photos tous les matins après le petit-déjeuner. Ou encore, vous pouvez préparer la mise en place des activités artistiques ou de jeux en installant ensemble tous les jours après le déjeuner. Mais il ne faut tout de même pas trop de rigidité. Si vous sentez que la personne est fatiguée aujourd'hui, ou n'a pas envie sur le moment, vous pouvez décaler cet instant plus tard ou le lendemain.

Et qu'en est-il des activités physiques ?

Ici, on ne parle bien entendu pas d'emmener votre aïeul courir un marathon ou participer au Tour de France. Mais il existe des activités physiques plus douces qui entretiennent aussi bien le corps que l'esprit.

  • Jardiner : le jardinage permet d'allier les activités et la prise d'un bol d'air. Il stimule la mémoire par la répétition de gestes simples tels que l'arrosage ou la reconnaissance de plantes. Le jardinage permet également de stimuler les fonctions motrices en bougeant dans les allées de son potager ou de son parc floral.
  • Bricoler : si la personne âgée atteinte d'Alzheimer était un bricoleur né avant la maladie, rien ne l'empêche de continuer (selon le stade de la maladie) de créer ou réparer des objets. C'est excellent pour la valorisation de soi et le besoin de se sentir utile.
  • Danser : la dance favorise la coordination des mouvements et stimule la mémoire puisqu'il faut se souvenir des pas et suivre la musique. En plus, comme cela se pratique à plusieurs, c'est très bon pour le lien social.

Ces activités physiques ne sont pas réalisables de manière quotidienne. Mais ce peut être un bon marqueur temps dans la semaine.

Le tout est que tout le monde y prenne plaisir au moment voulu.

Mais au quotidien ?

Certaines activités citées ci-dessus ne peuvent pas toujours être réalisées tous les jours, mais doivent être intégrées dans l’emploi du temps avec parcimonie. En effet, il faut privilégier des activités courtes car une activité trop longue fatigue et stresse le malade Alzheimer. Toutefois, il y a encore plein de choses à faire pour l'occuper tous les jours, comprises dans les tâches à effectuer pour la vie quotidienne et de manière récurrentes comme :

- Mettre le couvert

- Laver ou éplucher les légumes

- Suivre une recette,

- Plier le linge

- Faire du rangement,

- Lire à haute voix

- Etc.

Certaines tâches seront effectuées avec plus ou moins d'assistance de votre part, selon le degré d'avancement de la maladie, mais elles stimuleront et rendront fier votre parent. Mais comme pour les autres activités, si la personne Alzheimer n'est pas décidée, ou refuse telle ou telle activité aujourd'hui, ce n'est pas grave, ce sera pour la prochaine fois.

Découvrez d’autres conseils sur notre site, ou demandez de l’aide auprès de nos professionnels pour varier les activités à faire avec votre proche atteint de la maladie d’Alzheimer.



Besoin d'aide ?

Cliquez ici