01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Quel équipement choisir pour une personne en perte d’autonomie ?

La perte d’autonomie chez les séniors se déclare pour plusieurs raisons. Il peut s’agir de troubles neurologiques, moteurs, de problèmes respiratoires, urinaires ou alimentaires. Le maintien à domicile est malgré tout souvent possible, et souhaité la plupart du temps.

Pour cela, on peut s’équiper en fonction des besoins, en louant ou en achetant, du matériel médical adapté. Objectif : faire de la maison un endroit sécurisant.

Dans quels équipements investir quand la perte d’autonomie se déclare ?

Souvent, la perte d’autonomie arrive discrètement chez les personnes âgées. Cela n’a rien d’exceptionnel, et pour autant, ces personnes ne sont pas dépendantes. Certains gestes du quotidien sont plus difficiles à effectuer alors, mais avec un matériel adapté, ils redeviennent possibles. Si la santé est bonne par ailleurs, on a tout intérêt à favoriser un maintien à domicile aussi longtemps que possible.

Voici quelques conseils pour commencer à s’équiper lorsque la perte d’autonomie est encore modérée :

Pour se déplacer : vous pouvez choisir une canne de marche pour vous déplacer dans la maison. Grâce à l’appui que la canne propose, vous évitez les risques de chutes en cas de petit étourdissement. C’est souvent le cas lorsque l’on se relève après être resté assis un long moment.

Autre option, le déambulateur. Fixe ou monté sur roulettes, il permet d’assurer un bon appui pour des trajets un peu plus longs. Il offre de nouvelles perspectives de mobilité à quelqu’un qui est fragilisé par une jambe un peu faible.

Pour éviter les chutes à domicile : de nombreux accidents arrivent dans la salle de bain. En effet, l’eau favorise les glissades impromptues. Pour éviter cela, vous pouvez installer des barres d’appui dans votre baignoire ou votre douche. Même chose d’ailleurs dans les toilettes pour vous aider à vous relever.

Pour manger : certaines maladies, celle de Parkinson en particulier, vont constituer un handicap pour se nourrir correctement. Les tremblements peuvent être contrés avec des couverts ergonomiques, spécialement conçus pour faciliter la prise des repas.

Vous pouvez également demander une aide à domicile pour vous seconder dans certaines tâches de la vie au quotidien : ménage, repassage, suivi administratif, téléassistance … vous définissez son rôle en fonction de vos besoins. Pas de panique pour les coûts liés. Il existe différentes solutions de prise en charge pour les personnes âgées. Pour cela, demandez conseils aux professionnels de santé qui pourront évaluer votre perte d’autonomie. En fonction de cela, il sera possible de calculer l’aide à laquelle vous avez droit.

Quels sont les équipements adaptés lorsque l’autonomie se dégrade ?

Parfois, la perte d’autonomie arrive brutalement, ou elle est déjà à un stade plus avancé. Là encore, de nombreux équipements sont disponibles à la location ou à l’achat pour faciliter le maintien à domicile.

Pour retrouver de l’autonomie dans ses déplacements quand on ne marche plus, le plus simple est évidemment de choisir un fauteuil roulant. Il existe plusieurs modèles selon les handicaps constatés, et en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire. Cela peut-être du fauteuil roulant à propulsion manuelle mais il sera peut-être moins adapté pour les séniors vivant seuls. Dance ce cas, il faudra plutôt opter pour le fauteuil électrique. Privilégiez le confort si vous ou votre proche doit y passer du temps.

Pour dormir tranquillement et en toute sécurité, le choix du lit médical peut être adapté à plusieurs cas de figure. C’est intéressant dans le cas d’un retour d’hospitalisation, mais aussi si la personne âgée souffre d’une maladie dégénérative comme un Alzheimer. Ces lits électriques adoptent plusieurs positions et hauteurs, et disposent d’une barre de protection pour empêcher les chutes nocturnes. Au quotidien, c’est un vrai confort pour les aidants qui peuvent se reposer sur cette solution sécurisante.

Si la personne concernée passe beaucoup de temps allongée dans son lit, on peut renforcer son confort avec des accessoires de literie tels que le matelas anti-escarres. Le relève-buste pour prendre appui et se soulever, la table de lit pour manger, et d’autres équipements supplémentaires faciliteront la vie quotidienne d’une personne alitée.

Enfin, pour soulager les proches, on peut faire appel à une auxiliaire de vie qui prendra le relai au quotidien. Elle pourra s’occuper des toilettes, des repas, des tâches ménagères et administratives. De plus, elle apportera à la personne âgée un lien avec l’extérieur et lui tiendra compagnie. Favoriser l’autonomie, ça passe donc par du matériel médical, mais aussi par une aide humaine pour seconder et encourager la personne dans ses efforts pour rester autonome.

Chez Altivie, vous trouverez ainsi des solutions adaptées pour chaque niveau de dépendance. Cela peut être une simple aide pour marcher, ou un éventail composé de matériel médical et de services qui permettront le maintien à domicile. Rester chez soi, c’est le souhait de la grande majorité des personnes âgées. C’est bon pour leur moral, donc c’est bon pour leur santé.


Besoin d'aide ?