01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Comment éviter les chutes chez les personnes âgées ?

En tant que séniors, il est normal que nos capacités physiques évoluent avec notre santé. Parmi les facteurs de risque qui entrainent une perte d’autonomie : les maladies, la fatigue mais surtout les chutes. Chez les personnes âgées, les chutes entrainent plus souvent des fractures et donc une perte de mobilité. Pour favoriser le maintien à domicile aussi longtemps que possible, il est essentiel de limiter ces facteurs de risque de chute.

Pourquoi est-il important d’aménager son domicile lorsque l’on vieillit ?

Les séniors doivent être particulièrement vigilants au sujet des chutes qui provoquent plus souvent de graves factures. La fracture du bassin notamment est assez fréquente et très invalidante. Ils doivent donc adopter rapidement de bons réflexes. Voici quelques conseils de prévention :

- Bouger : une activité physique adaptée et régulière permettra de conserver une bonne santé et une capacité musculaire minimum.

- Une bonne alimentation : il faut manger équilibré. Évitez les carences qui rendent les os plus fragiles et les conséquences d’une chute plus graves.

- Choisir des chaussures adaptées : ni trop grandes, ni trop petites, avec de bonnes semelles pour favoriser le confort de vos pieds.

- Faire un bilan de santé : contrôlez votre vision, portez des lunettes adaptées le cas échéant. Renseignez-vous aussi sur les effets secondaires d’éventuels médicaments (somnolence). Écoutez-vous, dormez lorsque cela est nécessaire, asseyez-vous régulièrement.

- Se faire aider : vous pouvez obtenir des aides financières pour vous faire aider d’une aide-ménagère par exemple. Vous devez réduire les risques de chutes, donc déléguer à un tiers certains gestes de la vie quotidienne. Ce n'est pas un luxe, c'est souvent nécessaire. Sachez qu’Altivie vous propose plusieurs prestations de services vous permettant d’être aidé à domicile au quotidien. 

Au niveau de l’environnement des séniors aussi il faut intervenir et prévoir d’aménager le domicile pour réduire les risques d’accident.

Ainsi, pour lutter contre la perte d’autonomie :

- Supprimez les obstacles au sol : tapis, sol glissant, fils électriques, etc. Choisissez plutôt de nouveaux revêtements antidérapants et faites disparaître les fils. Pensez que la salle de bains est le lieu de nombreux accidents.

- Prises électriques : vous aurez peut-être besoin de revoir leur emplacement pour les rendre accessibles sans avoir à vous relever. Faites en sorte que l’éclairage soit toujours très bon pour éviter de chuter sur les obstacles.

- Rangements : placez les objets dont vous vous servez tous les jours dans des endroits facilement accessibles. Dans la cuisine notamment, laissez de côté les placards en hauteur.

Pour repérer tous les facteurs de risque à domicile, vous pouvez demander conseil à un ergothérapeute qui viendra constater sur place les aménagements à prévoir.

En complément, les personnes âgées ont tout intérêt à s’équiper avec du matériel médical adapté.

Vers quel matériel médical se tourner pour éviter les chutes des personnes âgées ?

Avec du matériel spécialisé, les chutes des personnes âgées sont souvent évitables. Pour tous les gestes de la vie quotidienne, il existe des solutions pratiques pour réduire les risques de chute.

- Pour se déplacer : selon votre degré d’autonomie, vous pouvez vous équiper d’une canne de marche, d’un déambulateur ou d’un fauteuil roulant à louer ou à acheter (tout dépend de la durée de votre besoin, le fauteuil roulant manuel léger peut être loué avec ou sans ordonnance). Il est possible de les utiliser en prévention. Vous utiliserez par exemple un déambulateur pour faire une balade alors que vous marchez encore. Le déambulateur vous procurera un sentiment de sécurité qui vous permettra de sortir de manière quotidienne, sans hésiter. Certains sont équipés de sièges qui permettent de se reposer en cours de route. C’est un bon moyen de garder une activité physique lorsque l’on se sent fragile.

- Pour dormir : vous pouvez vous équiper d’un nouveau matériel, le lit médicalisé. Il est électrique, ce qui permet de varier les positions. Buste relevé, hauteur ajustable, jambes relevées pour une meilleure circulation du sang, barrières de protection, etc., il est parfaitement adapté aux personnes âgées agitées qui risquent de chuter la nuit.

- Pour se laver : Dans la salle de bains aussi, il est bon de prévoir quelques investissements pour limiter les facteurs de risque. Les chutes de personnes âgées ont souvent lieu dans cet endroit, mouillé donc glissant. Prendre une douche demande naturellement de faire de grands gestes pour se déshabiller et il faut avoir une bonne endurance. Il est pourtant essentiel de se laver quotidiennement pour conserver une bonne hygiène de vie et par conséquent une bonne santé. Nous vous recommandons donc de choisir une douche au ras du sol, type douche italienne. Vous pouvez y installer en prévention un siège de douche et des barres d’appui et ainsi éviter une chute à l’intérieur de la douche.

Les personnes âgées, avec ou sans trouble lié à une maladie, sont naturellement plus fragiles. Une chute peut avoir de lourdes conséquences et réduire leur autonomie. Pour éviter cela, les bons réflexes, une activité régulière, le bon aménagement et le bon matériel permettront un maintien à domicile en toute sécurité. Renseignez-vous sur les prises en charge financières.


Besoin d'aide ?