01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Comment fonctionne la téléassistance ?

Lorsque les seniors commencent à perdre leur autonomie, la prise en charge devient un sujet primordial. Si pour certains, la règle est l’envoi des personnes âgées dans les maisons de retraite, la téléassistance permet désormais de les assister à domicile. Il s’agit d’une solution qui favorise le maintien des seniors dans leur environnement habituel, ce qui participe à leur épanouissement. Les personnes à mobilité réduite et toute personne victime de troubles moteurs et neurologiques sont également concernées. Dans cet article, nous allons voir comment fonctionne la téléassistance, un service qu’offre Altivie avec notre partenaire ThÉOFIL.

Pour qui prendre une téléassistance à domicile ?

La téléassistance s’adresse prioritairement aux personnes du troisième âge dont les capacités physiques sont amoindries, mais qui conservent une certaine autonomie. Il s’agit d’une solution qui permet au senior de rester à domicile et ainsi de continuer de vivre dans son cadre de vie habituel avec la possibilité d’alerter immédiatement des téléassistants en cas de besoin. Vous pouvez donc souscrire à un service de téléassistance pour un parent âgé, relativement autonome, qui vit seul dans son domicile.

Ce service est recommandé pour toute personne du troisième âge qui a besoin d’une tranquillité d’esprit sans changer ses habitudes quotidiennes. La téléassistance à domicile est conseillée aussi pour un sénior qui revient d’une hospitalisation. Le service lui permet d’appeler à l’aide en cas de complications. Également, la téléassistance est idéale pour une personne qui souffre d'épilepsie. Grâce à cette solution, elle peut faire venir les secours quand elle en a besoin.

De plus, la téléassistance est un moyen de rompre l’isolement d’un parent âgé. Ce n’est pas uniquement en cas de danger que le senior peut utiliser de service. Il peut le faire s’il se sent seul et a envie de discuter avec quelqu’un. Si vous habitez loin de votre parent âgé, pensez à prendre pour lui ce service. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’aides au financement de la téléassistance en optant pour une entreprise déclarée au titre des services à la personne comme ThéOfil. Cela permet de réduire considérablement le coût du service de téléassistance. Voici quelques-unes des aides que vous pourriez obtenir :

  • le crédit d’impôt (pour les personnes non imposables) ;
  • l’allocation personnalisée d’autonomie ;
  • la prestation de compensation du handicap (pour les séniors de 75 ans au moins et ayant un handicap physique) ;
  • la déduction fiscale (pour les personnes non imposables) ;
  • le plan d’action personnalisé…

Pour faire bénéficier à un sénior de la téléassistance ou une personne à mobilité réduite, vous devez prendre un abonnement auprès d’un établissement qui offre le service.

Téléassistance : comment ça marche ?

La téléassistance fonctionne grâce à une ligne de communication établie entre la centrale de téléassistance et le domicile de la personne assistée. Pour communiquer avec les téléassistants, la personne assistée doit disposer d’un boîtier et d’un émetteur.

Le boîtier

Le boîtier joue le rôle de transmetteur. Il est doté d’un micro est d’un haut-parleur. Connecté à une prise électrique, il peut fonctionner via un téléphone fixe ou le GPRS (General Pack Radio System). Le GPRS est une norme dérivée et complémentaire du GSM (Global System for Mobile communication).

L’émetteur

L’émetteur est le matériel qui permet à la personne assistée à distance d’alerter la centrale de téléassistance. Cet équipement se présente sous la forme d’un médaillon à porter au cou comme pendentif ou à mettre au poignet comme un bracelet. Pour déclencher l’alarme, la personne assistée doit simplement appuyer sur le bouton du médaillon. Dans la plupart des cas, la portée entre le boîtier et le médaillon est d’au moins 100 mètres en champ libre, cela suffit pour couvrir toute une maison.

Les équipements supplémentaires

En dehors du transmetteur et de l’émetteur qui permettent une téléassistance basique, d’autres équipements peuvent être intégrés au réseau. Chez Altivie, nous proposons 3 différentes offres que sont :

Le détecteur de chutes et la montre géolocalisables permettent de renforcer la sécurité de la personne âgée assistée. Ces équipements sont conseillés pour assister à domicile non seulement les séniors, mais aussi les personnes à mobilité réduite, atteintes d’épilepsie, de diabète et celles sujettes aux évanouissements.

Téléassistance : comment se passe la prise en charge ?

Lorsque la personne assistée à domicile déclenche l’alarme, la centrale de téléassistance reçoit l’alerte. Le processus d’accompagnement est aussitôt enclenché et un téléopérateur entre en communication avec la personne. L’assisté parvient à écouter et à parler à l’assistant grâce au haut-parleur. Une fois l’alarme lancée par le sénior, si le téléopérateur n’arrive pas à l’entendre, il appelle le téléphone fixe du domicile.

Si le sénior ne décroche pas le combiné, l’agent de téléassistance appelle les proches dont les numéros sont donnés lors de l’abonnement. Si aucun proche n’est disponible pour assister le sénior, il déclenche l’intervention à domicile en appelant les services de secours. Toutefois, en fonction de l’état de santé ou des antécédents médicaux de la personne assistée, l’opérateur de téléassistance peut déclencher la prise en charge avant de prévenir les proches. Par exemple, si la personne assistée est épileptique, ThÉOFIL contacte en même temps les secours lorsqu’il reçoit une alerte.


Besoin d'aide ?