01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Comment équiper une douche pour personne à mobilité réduite ?

Pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées, et plus généralement des personnes à mobilité réduite, il faut aménager le logement. Cela peut passer par des travaux de mise aux normes ou par l’investissement dans du matériel adapté. L’objectif est de favoriser l’autonomie des PMR et d’augmenter la sécurité de la maison.

Il s’agit avant tout de prévenir les chutes. Dans le cas précis de la douche, plusieurs efforts d’aménagement dans la salle de bain peuvent être envisagés pour réduire le risque.

Quels aménagements du domicile envisager pour accueillir une personne à mobilité réduite ?

Lorsque notre mobilité devient moins évidente, ou si l’on vit avec une personne senior ou porteuse de handicap, on va rapidement réaliser que notre logement demande quelques aménagements spécifiques.

Si l’usage d’un fauteuil roulant devient nécessaire, ce sont parfois toutes les portes qu’il va falloir changer. Les espaces réduits comme la salle de bain ou les toilettes n’ont pas toujours la taille suffisante pour manipuler un fauteuil. Bref, il faut repenser son aménagement intérieur.

Voici quelques pistes :

  • Accès : s’il faut monter quelques marches pour accéder à votre logement, une rampe d’accès pourra être nécessaire
  • Circulation : vérifier la largeur des portes pour choisir un fauteuil adapté. Au besoin, faites-les élargir. Au sol, changez le revêtement pour un antidérapant. 
  • Cuisine : le plan de travail est-il accessible ? le mobilier adapté ? Il existe des appareils électroménagers avec portes coulissantes. 
  • Salle de bain : avec les WC, c’est l’une des pièces clés d’un logement. Elle doit allier confort et sécurité. Pour cela, on choisit une douche PMR avec receveur à plat ou une baignoire adaptée, des accessoires tels que le siège, la barre de maintien, des poignées, une vasque de lavabo à la bonne hauteur et suspendue, …

Pour un état des lieux complet des besoins d’aménagement, nous vous conseillons de demander à un professionnel de vous aider. Un ergothérapeute peut se déplacer chez vous pour visiter votre logement et vous faire des préconisations. Certains peuvent vous présenter des devis comparatifs pour vos futurs travaux. Utile si vous devez réaménager votre salle de bain : comment choisir le bon receveur de douche ? Où installer les barres d’appui ? Comment organiser l’espace sans perdre en confort ? Un professionnel pourra répondre à toutes vos questions.

Comment sécuriser la douche d’une personne à mobilité réduite ?

La toilette fait partie des gestes du quotidien les plus risqués pour les PMR. L’espace est réduit. Il faut arriver à se déshabiller, à monter dans la baignoire, ou à aller dans la douche. Une fois propre, le sol est souvent mouillé donc glissant. Bref, les risques de chute sont élevés.

Pour éviter cela, on peut privilégier une installation adaptée, grâce à plusieurs astuces :

  • Cabine de douche : il faut éviter au maximum les différences de niveaux. Une douche adaptée, c’est une douche de plain-pied. Il faut donc bien choisir son receveur pour qu’il soit le plus plat possible et antidérapant. Dans le commerce, c’est ce que l’on appelle une douche à l’italienne. Ce type de douche est tout à fait adapté aux PMR.
  • Baignoire : s’il vous est nécessaire de la garder, vous pouvez faire installer une paroi amovible pour y entrer, sans avoir à lever les pieds.Les sièges de bain vous aideront également à utiliser la baignoire en position assise et sans lever les jambes pour monter dans la baignoire.
  • Siège de douche : utile pour se reposer ou si la personne ne peut pas se tenir debout. Il existe de nombreux modèles. Il faudra bien faire régler la hauteur pour faciliter les transferts. En général, c’est entre 0.45 et 0.50m de hauteur.
  • Barres : installées à une hauteur adaptée, elles permettent de prendre appui sur ses bras pour se relever et/ou se déplacer.
  • Vasque : choisissez un modèle suspendu pour pouvoir placer le fauteuil dessous.
  • Interrupteurs : pensez également à les placer à la hauteur des personnes à mobilité réduite, c’est-à-dire moins haut que traditionnellement.

Dans l’idéal, pour installer les douches à mobilité réduite, il faut privilégier des espaces pas trop réduits. L’objectif est de pouvoir manœuvrer avec un fauteuil roulant. Les normes pour les PMR sont d'ailleurs définies par la loi. L’espace de douche doit être au minimum de 1.20m x 0.90m avec une hauteur supérieure ou égale à 1.80m.

Enfin, ces aménagements sont aussi valables pour les WC. Il faut que le fauteuil puisse effectuer au minimum une rotation. Des barres de maintien seront posées ici aussi pour permettre un appui au moment du transfert.

L’autonomie et la sécurité des séniors et des PMR à la maison demandent du travail. Dans le cas précis de la cabine de douche, et de la salle de bain en général, c’est particulièrement important pour prévenir les accidents. Il faut choisir une installation spécifique, avec une cabine de douche sûre, plutôt à l’italienne, un sol antidérapant, et des accessoires conçus pour les PMR, tels que les barres d'appui, ou encore le siège de douche.



Besoin d'aide ?