01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Le glaucome chez les personnes âgées

Le glaucome, maladie dégénérative du nerf optique, se caractérise par une perte progressive de la vision. Ce phénomène touche environ 1000 personnes en France. (source aveuglesdefrance.com) La hausse de l’espérance de vie entraîne la hausse de certaines pathologies. Le glaucome est un exemple concret puisque la maladie touche en particulier les personnes âgées. Sa prise en charge repose encore à l’heure actuelle sur la maîtrise de son facteur de risque essentiel qui est la pression intraoculaire. Cette pathologie peut entraîner la cécité (déficience visuelle totale).

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 4,5 millions de personnes dans le monde sont atteintes de cécité à la suite d’un glaucome.

La pression oculaire est un facteur de risque qui peuvent avoir des conséquences sur le patient. En effet une pathologie comme le glaucome peut altérer la qualité de vie des patients et accroître la morbidité. 

Les Symptômes du glaucome

La maladie évolue silencieusement. Les douleurs de l’oeil ou la gêne visuelle apparaissent ainsi tardivement.

Le glaucome peut également se manifester par une douleur au niveau des yeux. 

Brouillard visuel permanent

 L’un des principaux symptômes s’apporte à une baisse de la vision en périphérie. La vision se réduit peu à peu, et se recentre. Vous pouvez augmenter l’éclairage de la pièce si possible afin de trouver un meilleur confort visuel. 

Qu’elles peuvent être les causes?

Le vieillissement entraîne une diminution de la vision mais d’autres facteurs peuvent influencer l’apparition d’un glaucome. 

L’hérédité peut être un facteur influençant du glaucome. On considère que 30% des glaucomes ont un caractère héréditaire. Si vous présentez des antécédents familiaux de signe de glaucome, il est recommandé d’accentuer le dépistage.

Autre cause de glaucome peut être l’intoxication au mercure, appelée hydrargisme. En effet, le risque de glaucome est en hausse pour les personnes ayant un taux sanguin de mercure plus élevé. 

La pathologie peut provenir de la consommation de substances stimulantes, telles que les amphétamines, ou la prise de corticoïdes, qui agissent sur le système sympathique.

D’autres facteurs peuvent accroître le risque de glaucome : myopie, hypertension, diabète, apnée du sommeil...

Comme établir le diagnostic?

Le diagnostic est difficile au début puisque la gêne visuelle et les douleurs n’apparaissent que tardivement. Il est important de consulter un médecin spécialisé, de préférence un ophtalmologue et en complément un opticien. Même si vous ne présentez aucun signe de symptômes, nous vous conseillons de passer une examen complet de la vue chaque année à partir de 40 ans.

En complément, vous pouvez consulter un orthoptiste pour rééduquer votre manière de regarder. 

La prévention du glaucome

Afin de prévenir le risque de glaucome, il est recommandé de réduire le stress. Le stress n’est pas un facteur de cause de glaucome, mais il est vrai que lorsque le patient est stressé, la paupière ne s’ouvre pas entièrement et la pression oculaire s’élève.

Comme pour toute autre pathologie, les mesures hygiéno- diététique sont à respecter: faites du sport et privilégiez une alimentation saine. Vous pouvez aussi consommer des compléments alimentaires. L’oxydation de l’organisme provoque le vieillissement prématuré des cellules. Les compléments alimentaire peuvent prévenir l'oxydation métabolique comme perturbations immunitaires, digestives ou rénales. 

Privilégiez une alimentation riche en nutriments, et en particulier riche en vitamines. La vitamine A est notamment indispensable à la vision (oeufs, produits laitiers…) et les aliments à forte concentration en bêtacarotène. D’autres aliments sont préconisés pour lutter contre le vieillissement des yeux tels que les oméga 3 (poissons gras) et les aliments antioxydants (agrumes). 

Le Repos des yeux est préconisé en prévention de cette maladie. Il est important de reposer les yeux en ayant un rythme du sommeil adéquat. Un adulte devant dormir au 8 heures par nuit. Nous vous recommandons de reposer vos yeux durant la journée, surtout si vous utilisez un ordinateur fréquemment. 

Il vous est recommandé de vous protéger du soleil. Lors de vos sortie en plein soleil, portez des lunettes de soleil. Le temps en extérieur sans protection pour les yeux augmente le risque de glaucome. De plus, l’excès d’UV peut être nocif pour les yeux. 

Pour les stades de glaucome plus avancés, l’utilisation de collyre peut ralentir la progression de glaucome. 

Les conséquences pour la personne âgée

 Le glaucome affecte fortement les déplacements. La personne âgée ne parvient qu’avec difficultés à éviter les obstacles. Ainsi, le risque de chute augmente. Le risque de chute est omniprésent : de jour comme de nuit. La nuit, les déplacements deviennent encore plus difficiles : il est possible que vous soyez éblouis en allumant la lumière. 

Quelles sont solutions ? 

Le glaucome peut être soigné par un traitement laser

L’opération est réalisée sans hospitalisation. Le traitement laser se fait au cabinet de l’ophtalmologiste. Suite à l’opération, vous pouvez avoir une irritation de l’oeil pendant quelques heures. Un traitement anti-inflammatoire est prescrit pendant une semaine environ pour réduire la pression oculaire. Néanmoins, on ne constate pas d’effets secondaires sur le long terme.

Vous pouvez aussi vous renseigner sur les modalités de prise en charge de la chirurgie de la cataracte. Il est souvent bénéfique d’opérer les deux pathologies (glaucome et cataracte en même temps). Seule la durée de l’opération varie si vous choisissez d’être opéré seulement du glaucome, ou du glaucome et de la cataracte en combiné. Pour plus de renseignements, parlez en à votre médecin. 

Le rôle des aidants pour les personnes âgées atteintes de glaucome

En tant qu’aidant, vous avez un rôle décisif pour accompagner la personne en difficulté au quotidien. Il est important de ne pas négliger l’aspect psychologique de votre proche en étant attentif à tout changement de comportement. N’a t-il pas de changements dans les activités quotidiennes ou montre t-il un non-intérêt à pratiquer certaines activités comme la cuisine, la lecture ou les promenades? Votre proche peut aussi avoir des troubles de l’humeur et se montrer irritable. Il est important de faire attention à tout ce qui attrait à la vision: ne plus regarder la télévision, ne plus conduire, perte d’objets ou être tout simplement maladroit.


D’autres phénomènes peuvent aussi être liés au vieillissement de l’oeil comme la cataracte, DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), presbytie, décollement de la rétine. Ces pathologies sont à prendre au sérieux dans la mesure où elles peuvent entraîner la cécité (déficience visuelle totale). 




Besoin d'aide ?

Cliquez ici