01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

L'oxygène à domicile pour la personne âgée

Le vieillissement peut augmenter le risque de maladies chroniques. Une maladie chronique est une pathologie évolutive qui dure longtemps. Elle impacte la qualité de vie et peut nécessiter un traitement par oxygénothérapie. Après 65 ans, le risque de développer ce type de maladie sur du long terme est plus important. C'est pourquoi, dans cet article, nous parlerons des personnes âgées de l'oxygène à domicile. Parmi les pathologies chroniques, on peut retrouver les maladies neurodégénératives, l’insuffisance cardiaque ou l’insuffisance respiratoire. Voyons tout cela dans le détail.

Qu’est ce que l’insuffisance respiratoire chronique? 

L’insuffisance respiratoire chronique comprend différentes pathologies. La pathologie la plus fréquente est la BPCO : bronchopneumopathie chronique obstructive. Le principal facteur de risque de la BPCO est le tabagisme. D’autres facteurs peuvent également être la cause de l’insuffisance respiratoire, c’est le cas des polluants atmosphériques par exemple (amiante,silice, poussière de charbon…. )

Les patients souffrant d’insuffisance respiratoire sont en situation d’hypoxie. L’hypoxie se caractérise par un manque d’oxygène dans le sang et les tissus des cellules. 

Le but de la respiration est de délivrer aux cellules de l’organisme, la quantité d’oxygène nécessaire à leur bon fonctionnement mais aussi d’éliminer le dioxyde de carbone produit par ces mêmes cellules. Au niveau des cellules et des tissus, l’oxygène est apporté aux cellules des organes par la circulation sanguine. L’interruption de n’importe laquelle des étapes clés de la respiration va affecter la capacité du corps humain à transporter et utiliser de l’oxygène ce qui peut conduire à l’hypoxie aiguë .

Quels sont les symptômes des patients hypoxiques? 

Lors d’une détresse respiratoire aiguë, les patients, et en particulier les personnes âgées, vont montrer des signes d'essoufflements. Dans les cas plus graves, les patients peuvent être cyanosés : avoir une couleur un peu bleutée aux extrémités des doigts, lobe d’oreilles…

Le traitement par oxygénothérapie pour pallier l’insuffisance respiratoire 

L’oxygénothérapie permet de corriger l’hypoxie (le manque en oxygène dans le sang ). Ce traitement consiste à inhaler de l'oxygène ou de l'air enrichi en oxygène (concentrateur) afin de corriger l’hypoxémie. Il existe différents types de prise en charge suivant les besoins du patient. Souvent, le traitement par oxygénothérapie permet, comme dit précédemment, de remédier aux situations d’hypoxies. Dans d’autres cas le traitement par oxygénothérapie peut être administré en soins palliatifs ou de fin de vie, c’est ce qu’on appelle “la prise en charge par forfait dyspnée”. 

Certaines pathologies peuvent nécessiter une prise en charge par oxygénothérapie sans que le patient n’ait de manque en oxygène. C’est le cas de l’algie vasculaire de la face (AVF). 

Il existe d’autres situations pouvant nécessiter de recourir à l’oxygénothérapie. Un traitement par oxygénothérapie peut subvenir à la suite d’hospitalisation, de complications d’hospitalisations ou de diverses pathologies pulmonaires comme l’embolie pulmonaire ou l'oedème pulmonaire. 

Comment se passe la prise en charge par oxygénothérapie à domicile? 

La prise en charge du patient sous oxygénothérapie est assurée par un prestataire de santé à domicile. Les prestataires de santé à domicile assurent la prise en charge et le suivi des malades à leur domicile, afin de leur permettre de vivre leur traitement en oxygénothérapie à domicile dans les meilleures conditions. Le PSAD initie, accompagne et conseille le patient, atteint de maladies chroniques ou sévères en respiratoire, diabète, perfusion ou nutrition, et son aidant tout au long du parcours de soin.

Que ce soit en Ehpad ou à domicile, l’administration d’oxygène répondra impérativement aux besoins du patient explicités sur la prescription médicale. La prescription médicale devra indiquer la posologie : la durée et le débit d’oxygène (en litres par minute). Suivant la durée du traitement, de courte ou de longue durée, cette prescription devra être faite par un médecin généraliste ou spécialiste. 

Que doit contenir la prescription médicale? 

Le médecin doit indiquer la posologie et la durée du traitement du patient. Selon les besoins du patient, différentes sources d’oxygène seront préconisées. Il existe plusieurs sources d’oxygène comme gaz à usage médical : 

  • l’air enrichi en oxygène, que l’on appelle concentrateur
  • les bonbonnes d’oxygène liquide
  • les bouteilles d’oxygène gazeux 

Le médecin peut également indiquer les consommables sur la prescription médicale : masque à oxygène, lunettes à oxygène, tubulure ….

Comment détecter un patient ayant besoin d’oxygène médical?

Certains facteurs de risque peuvent mettre en avant un besoin en oxygène : de l’asthme avec plusieurs hospitalisations, la Covid-19, suite d’une asphyxie, allergies avec oedème de quincke ou encore une exposition à des polluants. 

Certains traitements peuvent également aider à détecter un besoin en oxygène : bronchodilatateurs, sevrage tabagique, traitements antidouleurs, aérosolthérapie…. 

Et bien sûr certains aspects physiologiques comme l’âge et le surpoids peuvent montrer un besoin en oxygène. 

L’insuffisance respiratoire requiert une assistance respiratoire sous oxygène. Mais d’autres pathologies peuvent causer une désaturation en oxygène. La saturation en oxygène permet de déterminer si le taux en oxygène dans le sang est correct ou non. Cette saturation doit être, en moyenne, sauf exception, supérieure à 90%. Une désaturation en oxygène peut être causée par certaines maladies ou événements comme les décompensations, les exacerbations, les suites d’une pneumonie, l’embolie pulmonaire…. 

Le traitement par oxygénothérapie est-il différent chez les personnes âgées? 

Le traitement par oxygénothérapie ne varie pas avec l’âge. Néanmoins des précautions sont à prendre : La mise sous oxygène pour les personnes fragiles ne doit pas attendre. Les sujets âgés présentent une vulnérabilité et des facteurs de sensibilité.

Les appareils cardiaque et respiratoire se modifient avec le vieillissement. L’âge modifie les capacités respiratoires. Ainsi La capacité vitale et le volume maximal expiré par seconde diminuent avec l'âge. De plus, les personnes âgées seront plus sujettes à développer des infections broncho-pulmonaires.


Besoin d'aide ?