01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19
01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Comment marcher avec un déambulateur ?

Lorsque l’on est en perte d’autonomie mais que l’on est encore capable de marcher, le déambulateur peut faciliter les déplacements en toute sécurité. Ce cadre de marche existe sous différentes formes et s’adapte à vos besoins. Il existe un type de déambulateur pour chaque besoin en déplacement : cadre fixe, déambulateur à roulettes, modèle pour déplacements en extérieur ou en intérieur, ... Tous ont une priorité, faciliter vos déplacements en toute sécurité.

Quels sont les gestes à adopter pour bien utiliser un déambulateur ?

Le déambulateur, ou rollator, est un matériel médical qui doit permettre de favoriser l’autonomie de déplacement des personnes fragilisées. Son utilisation doit être la plus naturelle possible mais demande un court apprentissage.

Avant toute chose, vérifiez que le modèle que vous avez choisi correspond à vos capacités physiques. Pour vous déplacer avec fluidité, il doit vous sembler léger. Vous allez prendre appui sur les poignées de votre cadre de marche. La hauteur est aussi importante. Les poignées doivent arriver au niveau de vos hanches.

Il existe deux usages principaux pour un déambulateur :

  • Se lever : vous choisirez un modèle d’intérieur, à cadre fixe, sur lequel vous prendrez appui pour vous soulever. Souvent, il existe deux niveaux de poignées pour vous aider à passer de la position assise à la position debout.
  • Marcher : pour vous déplacer chez vous ou pour sortir, vous choisirez alors un modèle avec des roues (deux, trois ou quatre roues en fonction des besoins). Si vous l’utilisez en extérieur, vous penserez à tester les freins également pour adapter votre vitesse et éviter l’effet « roues libres ».

Dans ce deuxième cas, voici comment vous allez vous servir de ce matériel :

Positionnez vos mains sur les poignées et prenez appui sur le cadre pour vous lever. Puis, avancez l’une de vos jambes (de préférence la plus faible) d’environ 30 cm, soit la longueur d’un pas. Avancez ensuite le déambulateur en le faisant rouler pour ramener votre deuxième jambe. Répétez le geste autant de fois que nécessaire.

Au départ, vous avancerez avec précaution, mais vous prendrez rapidement l’habitude de vous déplacer avec votre nouveau matériel sans difficulté. Certains modèles proposent des accessoires, notamment le siège qui permet de se reposer en cours de route.

Les professionnels de santé pourront vous accompagner dans la prise en main de l’objet. N’hésitez pas à les solliciter et à leur demander conseil pour choisir votre modèle.

Comment bien choisir mon déambulateur ?

L’utilisation d’un déambulateur est souvent proposée par les professionnels de santé pour favoriser le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie. Son utilisation au quotidien va permettre d’éviter les chutes. Mais pour s’assurer d’une démarche stable et d’une sécurité optimale, il faut choisir son déambulateur en fonction de ses besoins.

  • Pour se lever : vous opterez pour un déambulateur d’intérieur fixe. Que vous pourrez compléter par l’utilisation d’une canne de marche pour passer d’une pièce à l’autre de la maison.
  • Pour se déplacer en intérieur : vous allez veiller à choisir un modèle qui passera les portes de votre logement. Vérifiez donc la largeur du cadre. Un modèle avec deux roulettes sera tout à fait adapté. Il faut aussi qu’il supporte votre poids, et à l’inverse qu’il ne soit pas trop lourd pour vous.
  • Pour des déplacements extérieurs : si vous voulez sortir avec votre déambulateur, il faut que vous preniez en compte le type de terrain sur lequel vous marcherez : trottoir goudronné ou chemin de campagne ? Autrement dit, un modèle trois roues, tout terrain, un modèle avec 4 roulettes ou un modèle grandes roues.

Enfin, si vous conduisez et que vous voulez pouvoir facilement le transporter, les modèles pliables seront à privilégier. Dans tous les cas, demandez si possible le conseil d’un membre du corps médical pour vous assurer que votre choix est adapté.

Les personnes âgées sont les plus concernées par l’utilisation d’un déambulateur, mais ce ne sont pas les seules. Temporairement, après un accident par exemple, un enfant peut aussi en avoir besoin. Il existe des modèles plus petits, plus légers, dont la hauteur pourra se régler pour s’adapter à leurs besoins spécifiques. Notre guide "comment régler un déambulateur" vous apporte plus de détails sur le réglage.

Le déambulateur, qu’il soit fixe, deux roues, trois roues, qu’il dispose ou non d’accessoires, sera efficace s’il est sécurisant, facile à manier et léger. Si l’un de ces critères n’est pas rempli, changez de type de déambulateur.

La facilité de déplacement est l’une des conditions sine qua none pour un maintien à domicile réussi, et pour garder un maximum d’autonomie. C’est bon pour la santé et le moral. Le choix du déambulateur n’est pas anodin et mérite qu’on y passe un peu de temps. Analysez votre situation, votre profil et vos besoins, et demandez conseil. Il faut impérativement que votre rollator dispose d’un type de roues adapté au terrain sur lequel il roulera pour que le déplacement se fasse en toute sécurité.


Découvrez notre gamme de déambulateurs :

Nos cadres de marche

Nos déambulateurs à 2 roues

Nos déambulateurs à 3 roues

Nos déambulateurs à 4 roues

Nos déambulateurs ultra-pliables

Nos déambulateurs tout terrain



Besoin d'aide ?

Cliquez ici