01 84 89 89 84 - Du lundi au vendredi de 9h à 19h | Info Covid-19

Comment aménager son domicile pour une personne à mobilité réduite ?

Souvent difficile à anticiper, l’aménagement du domicile est un passage obligatoire pour un grand nombre de seniors et de personnes à mobilité réduite. Lorsque les personnes âgées se retrouvent en situation de perte d’autonomie, il peut être difficile de trouver les informations sur les solutions qui existent. Altivie vous aide à répondre à vos questions et vous propose des conseils pour vous permettre l’aménagement de votre domicile et de rester chez vous dans de bonnes conditions.

Pourquoi aménager votre domicile ? 

Aménager votre intérieur pour prévenir des chutes 

La perte d’autonomie s'accompagne souvent de difficultés à se déplacer, faire sa toilette, se lever et se coucher. Lorsque vous commencez à ressentir ces différents troubles, il est important de repenser votre domicile. La plupart des chutes se font à l’intérieur du domicile et peuvent avoir de graves conséquences comme une fracture qui s’accompagne dans certains cas d’une perte brutale d’autonomie. Afin d’éviter au maximum ces problématiques, anticiper l’aménagement du domicile est primordial. Les ergothérapeutes, experts en réadaptation notamment du logement vous apporteront des solutions pratiques pour mieux vivre au domicile.

A quoi sert un bilan d’ergothérapie ? 

Le mot ergothérapie provient du grec "ergon" qui signifie travail, activité et du mot "therapia" qui se traduit par le mot traitement. Cette profession para-médicale est réglementée par le Code de la Santé Publique L4331-1 et R4331-1. Les ergathérapeutes sont des spécialistes dans l’aménagement du domicile. Ils interviennent auprès de personnes qui, pour des raisons de santé, ne peuvent plus réaliser certains gestes du quotidien et sont en perte d’autonomie. Par exemple : bilan d’ergothérapie en gériatrie, pour handicap...Les ergothérapeutes se déplacent directement chez le demandeur afin de réaliser une évaluation du domicile pour comprendre les besoins spécifiques du bénéficiaire. Ils regardent l’environnement de la personne en perte d’autonomie, peuvent poser des questions aux aidants familiaux. 

Quelles sont les spécificités du bilan ?

Lors de son bilan, l’ergothérapeute va évaluer les conséquences des problèmes de santé du patient, sur son quotidien, qui peuvent être : 

  • L’environnement physique et humain 
  • L’environnement dans lequel évolue le patient (domicile)
  • L’autonomie du patient 

Une fois l'évaluation réalisée, ils rédigent un bilan d’ergothérapie et proposent des solutions adaptées au patient et définissent un plan d’intervention à mettre en place. 

ma prime adapt

Lorsque l’on apprend à se déplacer avec un fauteuil roulant par exemple, nos logements nous semblent remplis d’obstacles. Avec des efforts d’aménagement intérieur et/ou des travaux d’accessibilité extérieurs, on peut remédier à cela.

Quel agencement du domicile prévoir pour les personnes à mobilité réduite ?

Les logements de particuliers sont rarement conçus et aménagés pour accueillir des personnes handicapées. Votre fauteuil ne passe pas d’une pièce à l’autre, l’accessibilité au premier étage est inexistante, un escalier extérieur vous empêche de rentrer chez vous, ... En bref, vous avez besoin d’équipements pour aménager votre maison.

Rassurez-vous, la question de l’aménagement du logement se pose pour l’ensemble des PMR. C’est donc un problème fréquent. Par PMR, on entend les personnes en fauteuil roulant, les séniors ou les personnes souffrant de handicap sensoriel (vue ou ouïe défaillante).

De nombreux professionnels se sont penchés sur la question. Vous pouvez par exemple demander conseil à un ergothérapeute. En se déplaçant à votre domicile, il pourra vous proposer des solutions concrètes pour votre maison. Dans le même objectif, la maison départementale des handicapés (ou MDPH) la plus proche de chez vous pourra vous accompagner et vous conseiller dans ces démarches. Vous pourrez l'interroger sur les prestations de compensation auxquelles vous avez droit dans ce cadre.

Voici les aménagements les plus fréquents pour faciliter l’accessibilité des logements :

  • Accès extérieur : s’il y a quelques marches pour franchir le seuil de votre logement, vous pouvez installer une rampe d’accès.
  • Aménagement de la salle de bains et des WC : vous pourrez avoir besoin de changer une baignoire en douche, d’installer un siège de douche. Il faut que vous puissiez placer vos jambes en dessous du lavabo si vous avez un fauteuil. Pensez aux barres de maintien et autres poignées pour pouvoir vous relever.
  • Circulation en intérieur : changer un carrelage pour un sol antidérapant, agrandir les portes (les normes PMR recommandent une largeur de 90cm), privilégier des portes coulissantes
  • Domotique : pour tous les autres équipements de la maison, lorsque cela est possible, la domotique est d’une grande aide : volants roulants électriques, chaise monte-escalier, … C’est la même chose dans les cuisines. Des plaques vitrocéramiques, des fours à portes coulissantes peuvent faciliter la vie.

Aménager sa maison pour les personnes à mobilité réduite peut représenter un certain coût. Renseignez-vous sur les aides et crédits d’impôt auxquels vous avez droit pour réduire la facture.

Quel matériel médical choisir pour faciliter le quotidien d’une personne à mobilité réduite ?

Une fois que vous avez fait des travaux dans votre logement (en ayant préalablement pris les renseignements sur les normes d’accessibilité), vous vous demandez vers quel matériel médical vous tourner pour favoriser la mobilité, et donc l’autonomie de la personne concernée.

Cela va bien entendu dépendre du type de handicap de la personne. Mais là encore, il existe plusieurs solutions pour tous les cas de figure.

  • Pour se déplacer : si la personne peut encore marcher avec une aide, vous pourrez louer ou acheter une canne, un déambulateur ou une chaise de transfert. Ensuite, si la personne ne marche plus, le fauteuil roulant manuel ou mécanique est la solution. Il existe des modèles de fauteuil pour chaque âge, chaque type de handicap. Les rampes d’accès deviennent alors nécessaires pour franchir les paliers.
  • Pour se lever : un verticalisateur est un bon outil pour stimuler la tonicité du haut du corps de la personne. Il s’agit d’un travail à faire régulièrement. Un lit médicalisé pourra aussi permettre d’aider à lever la personne grâce à ses réglages de hauteur.
  • Pour dormir : là encore, le lit médicalisé (comme dans les hôpitaux) peut s’installer dans les logements individuels pour favoriser l’autonomie de la personne et soulager l’aidant.
  • Pour manger : dans certaines situations, des couverts ergonomiques peuvent redonner de l’autonomie à la personne handicapée. C’est intéressant dans les cas de Parkinson par exemple. Aménager les cuisines pour qu’elles deviennent des pièces de travail et de plaisir accueillantes pour les PMR est aussi à considérer. On peut changer quelques meubles et bien choisir son matériel électroménager.
  • Pour faire sa toilette : Les salles de bain sont rarement adaptées aux PMR et peuvent devenir un obstacle dans les logements de particulier. Si on peut, on agrandit. Sinon, on aménage pour favoriser la mobilité : baignoire avec porte, douche, sièges de douche pour libérer les mains, barres d’appui, sol antidérapant, … Pour les WC, des rehausseurs sont également envisageables.

Maisons particulières comme habitats collectifs, il existe de nombreuses possibilités d’aménagement pour répondre aux besoins des personnes handicapées et leur permettre d'être mobiles. C'est un travail gratifiant. La personne handicapée et ses aidants mesureront tout de suite le gain pour chacun.

Quels aménagements pour éviter les chutes ?

Avec l’âge, le risque de chutes est de plus en plus important. Pour cela, il est important d’anticiper le réaménagement de votre domicile. De nombreuses solutions vous permettront d’adapter votre domicile selon vos besoins.

L’aménagement de votre intérieur :

Pour éviter de trébucher, il est nécessaire de désencombrer tout objet au sol : tapis, fils électriques... N’hésitez pas à vérifier que la circulation dans votre logement se fait sans heurt et que vous pouvez vous déplacer librement.

  • Dans la salle de bain :

La salle de bain est une pièce humide souvent responsable de chutes. Pour palier ces risques, vous pouvez vous équiper d’un siège ou d’une chaise de douche. Si vous avez une baignoire, vous pouvez investir dans un tabouret de bain ou un siège de bain. Dans les deux cas, vous avez la possibilité de mettre des barres d’appuis en complément d’un tapis de bain. Nous vous invitons également à consulter notre guide sur l’aménagement de votre salle de bain.

Comment aménager votre salle de bain

  • Dans la cuisine :

La cuisine est une pièce conviviale où l’on passe du temps. De nombreux ustensiles ergonomiques ont été conçus pour vous faciliter le quotidien.

Les assiettes et couverts ergonomiques ont été pensés pour vous assurer une meilleure préhension. Pour plus d’information, rendez vous directement sur notre guide d’achat Comment aménager sa cuisine.

comment aménager votre cuisine

  • Dans votre salon :

Pour profiter de moments paisibles dans votre salon, il existe des fauteuils de repos qui vous garantissent confort et maintien.

Pour connaître les différents articles qui peuvent vous aider à réaménager votre pièce, rendez vous sur Comment aménager son salon.

comment aménager votre salon

  • Dans votre chambre :

La chambre est un espace de repos où confort et sécurité vont de pair. Pour cela, un grand nombre de solutions existent pour faciliter votre quotidien.

Le lit médicalisé vous aidera a vous lever ou vous coucher seul. Vous pouvez également consulter notre guide d’achat Comment choisir un lit médicalisé.

La chaise percée vous permettra d’éviter des déplacements nocturnes jusqu’aux toilettes.

Pour plus d’informations sur tous les dispositifs pour la chambre, n’hésitez pas à vous rendre sur la page Comment aménager sa chambre

Comment aménager votre chambre ?

L’aménagement de votre extérieur :

De la même manière que l’intérieur, vous pouvez aménager votre extérieur pour éviter les obstacles (marches….) et ainsi réduire les les risques de chute.

Des rampes d’accès ou des rampes de seuil vous garantissent sécurité. Vous pouvez consulter notre guide d’achat Comment aménager votre extérieur ? pour savoir quelles solutions adapter à votre environnement. Si vous souhaitez obtenir l’aide d’un ergothérapeute pour l'aménagement votre domicile, consultez notre page Merci Julie .

comment aménager votre exterieur

Les solutions proposées pour l’aménagement de votre domicile ? 

Les aides techniques pour vous aider au quotidien : 

L’ergothérapeute va réaliser un bilan de chacune des pièces de votre foyer afin de faire un diagnostic détaillé de toutes les aides techniques qui peuvent être mises en place pour permettre votre sécurité. Des aides techniques peuvent être préconisées. Selon le résultat de votre bilan, du matériel médical pourra vous être proposé selon le besoin identifié. 

Dans la salle de bain, des tapis de bain antidérapants, des barres d’appuis peuvent être installés. Nous vous proposons sur Altivie dfférents type de matériel afin de prévenir les chutes et d’améliorer votre confort. Dans la chambre, l’installation d’un lit médicalisé peut aussi vous être proposé si vous ressentez des difficultés lors du lever ou du coucher. Vous trouverez dans : “Comment aménager votre chambre” tous les conseils relatifs à l’aménagement de votre chambre.

De manière générale, il est important d’enlever les tapis tout autre objet disposés au sol afin d’éviter les chutes. Les fils électriques ne doivent pas rester à même le sol surtout si vous disposez d’une aide à la marche comme une canne, un déambulateur ou un fauteuil roulant. 

Notre partenaire Merci Julie, les séances d’ergothérapie

Notre partenaire Merci Julie propose deux services d’ergothérapie. Grâce à son équipe d’ergothérapeutes agrées, Merci Julie peut réaliser un bilan d’ergothérapie. 

Les ergothérapeutes Merci Julie interviennent à domicile ou en téléconsultation. Ce service comprend, l’évaluation des besoins et l’analyse des potentiels dangers dans votre logement, les préconisations d’aménagement de votre intérieur ainsi qu’un accompagnement personnalisé. Ils répondront à toutes vos questions afin de permettre le maintien à domicile dans les meilleures conditions. Le service d’ergothérapie peut aussi bien répondre aux personnes handicapées, aux seniors et aux personnes en perte d’autonomie adultes ou enfants. Pour être recontacté, rien de plus simple, il vous suffit de remplir au choix les formulaires en ligne pour une consultation au domicile ou en téléconsultation

Le monte-escaliers pour un aménagement du domicile complet

Lors d’un bilan en ergothérapie, des questions vous seront posées et notamment si vous ressentez des difficultés à monter et descendre les escaliers, si votre chambre se trouve en étage... Si vous êtes dans ce cas et que la montée et la descente des escaliers vous effraie (par peur de chuter, pour cause d'essoufflement, pour des difficultés de déplacements…), alors la mise en place d’un monte escalier pourra vous être recommandé. Il existe maintenant un service d’installation de monte escalier au domicile avec Stannah. Ce service vous permettra de choisir le design de votre monte escalier afin qu’il se fonde dans la décoration de votre intérieur tout en s'adaptant à la forme de votre escalier initial. L’installation d’un monte escalier est conditionnée à une demande de devis, des aides existent pour vous aider au financement de votre monte escalier. 

La prise en charge du bilan d’ergothérapie 

La prise en charge du bilan d’ergothérapie  

Les séances d’ergothérapie peuvent être prescrites par le médecin traitant à l’aide d’une prescription médicale. Afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge, il est impératif que vous ayez en votre possession la prescription médicale ainsi que le devis établi par votre ergothérapeute. 

Le financement des séances d’ergothérapie, comment cela marche ? 

L’ergothérapie n’est pas une profession financée par la Sécurité Sociale, néanmoins il existe des aides afin de vous aider à financer les séances d’ergothérapie. 

La MDPH : maison départementale des personnes handicapées est une solution pour vous aider à subventionner les séances d’ergothérapie. En effet, elle a une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil pour les personnes handicapées ainsi que leur famille. La maison départementale des personnes handicapées possède une équipe comprenant plusieurs professions comme un médecin, un infirmier, ergothérapeute, psychologue, kinésithérapeute. Les professions de l’équipe peuvent changer selon les maisons départementales et tous les membres de l’équipe ne sont pas appelés sur tous les dossiers. Ils interviennent en fonction des compétences demandées sur chacun des dossiers. Pour bénéficier d’une aide délivrée par la MDPH. Il faut réaliser une demande de dossier. Les démarches auprès des MDPH ont changées depuis l'arrêté du 5 mai 2017 relatif au nouveau formulaire de demande à la MDPH : Un formulaire de demande doit être complété et un certificat (Cerfa n° 15695*01) doit être rempli et joint à une demande à la maison départementale des personnes handicapées. 

L’APA : ’Allocation personnalisée d’autonomie à domicile est destinée aux personnes de

plus de 60 ans en perte d’autonomie. Cette allocation a pour but d’aider son bénéficiaire à payer les dépenses nécessaires pour lui permettre de rester chez lui et de participer au financement d'actes d'ergothérapie pour l’aménagement de son domicile.

Les conditions d’obtention de l’APA : 

  • Etre âgé de plus de 60 ans à l’exception de la personne qui touche la prestation complémentaire pour recours à tierce personnes (PCRTP). Il peut faire une demande d’APA deux mois avant son soixantième anniversaire.
  • Etre en situation de perte d’autonomie. Celle-ci se mesure grâce à la grille AGGIR qui définit plusieurs degrés de perte d’autonomie. Cette grille possède 6 niveaux de perte d’autonomie Seules les personnes ayant un niveau de 1 à 4 peuvent la percevoir.
  • Le demandeur doit résider à son domicile, celui d’un proche, chez un accueillant familial ou dans une résidence autonomie ou foyer logement.
  • Il faut pouvoir prouver que la personne habite en France de manière stable et régulière.

L’Assurance Maladie, peut aussi, sous certaines conditions prendre en charge les séances d’ergothérapie pour faciliter l’adaptation du logement. Ces aides sont souvent attribuées en partenariat avec la MDPH de votre département. Il est important de contacter votre caisse d’Assurance Maladie pour connaître les modalités pour constituer votre dossier. 

Les mutuelles : vous pouvez également demander auprès de votre mutuelle, les éventuelles prises en charge des séances d’ergothérapie. Certaines mutuelles en financent une partie.

Pour réussir l'aménagement de votre logement et le rendre sécurisé et confortable pour une personne en perte d'autonomie, nous vous proposons également de lire nos différents guides suivants :


Nous contacter